Baie et isolation thermique par l’extérieur (ITE), neuf et rénovation

Ludivine Menez, Déléguée technique UFME et Romain Pierron, Responsable Technique Façade chez STO, font le point sur la baie et l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) en neuf et en rénovation.

Ludivine Menez : « Il faut coordonner les corps de métiers. En neuf, la pose en applique extérieure est la plus courante. Il y a des dormants spécifiques pour une pose en applique extérieure. Le précadre s’est beaucoup développé ces dernières années avec de fortes innovations qui facilitent le traitement de l’isolation à l’eau et à l’air dans les angles notamment. Ce sont des précadres en acier, soudés en usine. On trouve des précadres isolés thermiquement et acoustiquement. Si on ne change pas les fenêtres, il faut traiter le pont thermique à la jonction avec la menuiserie en faisant bien attention à ce que l’isolant installé soit autoportant ou semi-rigide et qu’il ne soit pas posé sur la menuiserie elle-même mais sur le gros-oeuvre. »

Romain Pierron : « Pour l’ITE, l’idéal est d’avoir une fenêtre qui se trouve en tunnel extérieur ou en applique extérieure pour favoriser le clair de jour. En neuf, la menuiserie est adaptée pour une isolation thermique par l’extérieur dans ce cas, on n’a pas à s’adapter mais les deux coincident généralement bien. L’ITE se prête particulièrement à la rénovation. Il n’y a pas de configuration idéale. On doit s’adapter à chaque chantier. La personne s’adaptera au dormant existant. L’isolant ne doit jamais être solidaire de la menuiserie. »

Ajouter un commentaire