BATIMAT 2017 – R&D pour le développement durable

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Olivier Dupont, manager produits et ouvrages CTMNC, et Stéphane Herbin, directeur projet développement et innovation, pour CTICM, nous parlent de l’association MECD et du projet Demodulor.

Olivier Dupont : « Le MECD est une association créée en 2016 qui regroupe le Cerib, le CTICM, FCBA et le CTMNC. Dans le domaine de la construction, nous sommes le seul institut Carnot. Ces quatre centres techniques sont associés à quatre laboratoires universitaires. Ils permettent de mener à bien des recherches académiques sur la caractérisation des matériaux. Nous faisons appel aux ressources de 400 chercheurs. Nous avons également des moyens d’essai et d’expérimentation très importants qui permettent à des fabricants qui souhaitent développer des actions de R&D de s’adresser à nous. Le projet Demodulor a été initié en 2013, dans le cadre d’un appel à projets de l’Ademe qui portait sur l’amélioration de la gestion des déchets de construction. L’enjeu était de prévoir la possibilité de déconstruire le bâtiment. »

Stéphane Herbin : « Plusieurs axes nous ont amenés à nous rassembler. Dans la construction, un seul matériau répond assez rarement à toutes les exigences. Aujourd’hui, nous présentons la capacité de répondre à n’importe quelle exigence réglementaire qui s’applique au bâtiment. C’est à partir de ce développement durable que nous avons eu l’idée de briser nos silos historiques de compétition pour travailler ensemble et aller vers les solutions. On va au-delà du matériau, vers l’ouvrage et le bâtiment. Le projet Demodulor, c’est concevoir le produit pour pouvoir le faire évoluer, et prévoir la démontabilité dans l’intention de réutiliser les produits. Nous avons travaillé sur l’économie circulaire et l’utilisation de produits du bâtiment d’occasion. »

Ajouter un commentaire