BePositive 2017 : La construction en bois local : quels impacts économiques pour les territoires ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Intervenants : 

  • Benjamin Mermet, prescripteur bois, FIBRA

« L’avantage de la certification Bois des Alpes est que c’est une certification COFRAC qui peut être mise dans les marchés publics pour garantir cette localisation du bois. C’est utiliser les entreprises de la région pour favoriser les emplois. Pour promouvoir le bois, nous avons fait une étude sur des bâtiments réalisés avec du bois local. Nous avons constaté que pour 1000 m3, on a 21 emplois générés pendant 1 an. Le surcout est récupéré par les emplois locaux. »

  • Anne-Laure Boichot, architecte Tangram, administratrice Bois des Alpes

« Bois des Alpes est une association dont l’objectif est de relancer la filière locale. On définit une certification technique du bois local qui consiste à définir la qualité des essences. Il était sous-exploité. Sur le plan sociétal, c’est développer une économie pour permettre aux scieurs à revaloriser leur bois et à construire des bâtiments. Recréer une chaine vertueuse. Il y a 44 projets réalisés en bois des Alpes. 5000m3 de bois des Alpes en 2016. »

  • Enri Chabal, architecte, Chabal Architectures

« Nous travaillons sur un groupe scolaire qui doit s’intégrer dans un milieu urbain dense. Le projet se compose en 2 strates maternelle et classes élémentaires, en béton, bois et toiture végétalisme. Nous avons fait ce choix pour valoriser la filière locale. Comment créer des bâtiments qui ne pollueront pas ? Il est très important de pouvoir déconstruire les bâtiments sans polluer. Sur le projet il y a environ 250 m3 de bois local. Le bois sera visible à l’extérieur. »

Ajouter un commentaire