Interview de Gaëtan Rémond, directeur associé Bâtiment, Energies et Climat

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Gaëtan Remond, directeur associé Bâtiment, Energies et Climat chez Inddigo, nous parle de palettes.

« Indiggo est une société de conseil en ingénierie qui accompagne des maîtres d’ouvrage dans leurs projets dans des thématiques environnementales. Il y a eu une évolution de la définition de la biomasse qui est intervenu au niveau européen. L’administration française a reconsidéré les broyats de palette en tant que combustible. Elle a durcit sa position en les assimilant comme des déchets. Un consortium de fédération professionnel s’est constitué autour du bois de palette depuis sa naissance jusqu’à son utilisation en chaufferie. Il y a un coût d’amélioration des performances environnementales de la chaufferie et un coût d’analyses et de prélèvements au quotidien. L’idée est de faire évoluer les pratiques au niveau des plateformes de préparation de ces broyats de palettes pour qu’elles puissent quitter leur statut de déchets et devenir un vrai produit de combustible.Jusqu’à présent on parlait de bois de classe A ou B, on a définit très clairement ce qu’était un emballage bois et comment un broyat pouvait être un combustible assimilable à de la plaquette forestière. On estime à 700 000t de palettes utilisées en combustible sur 2,5 millions de tonnes de combustibles utilisés. «