La hauteur est-elle la solution pour le bois ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

De nouveaux projets de bâtiments en bois s’élèvent toujours plus haut.
Le bois est-il une bonne solution pour les immeubles de grande hauteur ?
Comment les entreprises peuvent-elles s’adapter ?

Luc Charmasson :  « Le Comité Stratégique de Filière fait suite à la volonté des professionnels de faire reconnaitre la filière bois comme une filière industrielle d’avenir. Les professionnels  font maintenant partie intégrante des politiques publiques. La construction est le premier vecteur économique de la forêt française et de la filière forêt-bois et la construction de grande hauteur est le phare. »

Thierry Varachaud :  « On va avoir des défis à relever pour pouvoir améliorer le quotidien. Le bois pose d’autres problématiques notamment l’acoustique et les systèmes vibratoires. Nous avons lancé de grands travaux de recherche pour améliorer ces deux points sensibles. Il faut que l’on travaille sur la réglementation incendie et l’étanchéité à l’eau de ces façades. Il faut utiliser le bon matériau au bon endroit. »

Paul Jarquin : « REI France travaille aujourd’hui beaucoup sur le Grand Paris. On a presque 90% du marché qui est du R+4 mais il y a aussi des solutions bois qui nous permettent de voir un bel avenir pour la filière. »

Anne-Laure Boichot : « Construire en grande hauteur donne une autre image du bois. C’est un défi technique. On a déjà réalisé des projets en CLT en R+2 R+3. »

Eddy Magne : « Le plan industrie bois est à l’origine d’Adivbois. L’ambition des professionnels était d’envisager un projet qui serait au service du marché et qui intéresserait tous les acteurs de la construction bois. On va en faire un outil pour développer les bâtiments de grande hauteur bois à partir de R+10. Des IGH se font dans d’autres pays parce qu’ils ont d’autres réglementations. AdivBois c’est l’association des immeubles à vivre bois. Intégrer le bois dans le bâtiment mais sous toutes ses composantes en structure, en façade et également en agencement intérieur. Pour atteindre cet objectif, nous avons planché sur des BGH (bâtiments grandes hauteurs) prévus pour l’horizon 2018, et en 2025-2030 être en capacité de faire des IGH. »

Ajouter un commentaire